Néolithique, variant Delta en Israël et ouragan Ida : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 30 août 2021 : une étonnante diversité ethnique régnait à la fin du Néolithique en Europe centrale, les conséquences du variant Delta en Israël ne sont pas la preuve de l'inefficacité du vaccin, et l'ouragan Ida plonge La Nouvelle-Orléans dans le noir.

L'actualité scientifique du 30 août 2021, c'est :

En archéologie :

  • De récentes analyses génétiques ont révélé des phénomènes migratoires et des coutumes sociales jusqu'alors passés inaperçus dans l'historiographie traditionnelle.

  • Les populations qui ont vécu en Europe centrale à la fin du néolithique et au début de l'âge du bronze sont ainsi plus mélangées du point de vue ethnique que ce que l'on pensait.

  • Elles se sont même renouvelées plusieurs fois en quelques siècles seulement.

En santé :

  • L’État israélien a dû réimposer le pass sanitaire suite à une envolée de cas causée par le variant Delta, malgré un taux vaccinal élevé.

  • Une situation qui confirme une nouvelle fois la dangerosité de Delta, mais qui ne remet pas forcément en cause la protection octroyée par la vaccination.

  • En effet, celui-ci protège toujours des formes graves, et diminue fortement le risque d'infection.

En nature :

  • Seize ans jour pour jour après Katrina, la Nouvelle-Orléans s'est retrouvée entièrement privée d'électricité lors du passage en Louisiane de l'ouragan Ida.

  • Au total, près d'un million de foyers étaient privés d'électricité dimanche soir à travers la Louisiane.

  • L'ouragan s'est affaibli dans la nuit de dimanche à lundi, après avoir fait au moins une victime.

En santé :

  • Selon de récents travaux d’une équipe française, un premier marqueur totalement indépendant du receveur pourrait permettre de prédire le risque de rejet d’une greffe.

  • Ce marqueur serait situé dans le complexe majeur d’histocompatibilité, un ensemble de protéines permettant au système immunitaire de faire la différence entre le soi et le non-soi.

  • Les chercheurs ont voulu savoir s’il était possible de prédire le rejet en se basant uniquement sur la complexité du CMH du donneur.

En fondamental :

  • Au cours d'une expédition en juillet 2021, un groupe de scientifiques a découvert ce qu'il pense être la terre émergée la plus septentrionale du monde.

  • Elle est située au nord du Groenland, à 780 mètres au nord d[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles