Un néo-nazi interpellé pour avoir projeté un attentat contre son ancien lycée et une mosquée

·2 min de lecture
Logo de la DGSI - Gérard Julien
Logo de la DGSI - Gérard Julien

Un jeune homme de 19 ans a été interpellé par la DGSI mardi dernier, mis en examen vendredi pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et placé en détention provisoire, selon une source proche de l'enquête à BFMTV, confirmant des informations du Parisien.

Toujours selon cette même source, confirmant des informations du quotidien, le jeune homme, originaire du Havre, projetait de commettre un attentat sous la forme d'une tuerie de masse à la date anniversaire de la naissance d'Adolf Hitler, le 20 avril prochain. Il voulait viser son ancien lycée et une mosquée située à proximité, d'après des écrits retrouvés dans des carnets dans sa chambre, et avait écrit qu'il voulait "faire un score pire que Columbine", la fusillade aux États-Unis qui avait fait 15 morts et 24 blessés, le 20 avril 1999.

Il a réaffirmé ses positions en garde à vue

Il se décrit comme un "combattant blanc et nationaliste", profondément raciste, adorateur de la figure d'Hitler. Il se décrit également comme victime de harcèlement scolaire depuis l'enfance. Il était sans emploi, et vivait chez sa mère et son beau-père, qui possède des armes.

Pendant sa garde à vue, il a assumé ses positions. Il a développé des idées selon lesquelles "l'Etat n'en fait pas assez pour lutter contre l'islamisme radical", la culture occidentale est menacée par "le grand remplacement", "la délinquance des étrangers ne fait qu'augmenter". Des théories par ailleurs largement diffusées par l'extrême droite. Il semble aussi très proche du mouvement "incel", une frange de jeunes hommes blancs profondément misogynes et "célibataires malgré eux", qui tiennent des propos violents envers les femmes.

Les enquêteurs sont remontés jusqu'à lui grâce aux investigations sur une jeune femme de 18 ans, avec qui il avait noué une relation amicale virtuelle parce que tous deux étaient harcelés à l'école. La jeune femme est... islamiste radicalisée. Elle envisageait, elle, de frapper un lycée et une église à Pâques, et a été interpellée et mise en examen en avril dernier.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles