Une nécropole précolombienne découverte aux Antilles

Par Baudouin Eschapasse
·1 min de lecture
Fouilles de sépulture sur le secteur des Abymes (Guadeloupe).
Fouilles de sépulture sur le secteur des Abymes (Guadeloupe).

Voisine de Pointe-à-Pitre, la commune des Abymes (« Zabim » en créole guadeloupéen) est la plus peuplée de Guadeloupe. Elle abrite une zone artisanale dite du Petit Pérou, sur laquelle est prévue la construction prochaine d'un lotissement. L'endroit, jadis dédié à la culture de la canne à sucre et à la production de mélasse, a abrité jusqu'au XIXe siècle des exploitations agricoles dont les noms restent associés au lieu-dit : « L'Espérance » ou « Mamiel ».

Une campagne de fouilles réalisée par l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) conduite depuis septembre 2020 vient de révéler que ce site était habité il y a plus de 1 000 ans. Les sondages réalisés pendant l'hiver, sous la direction de Gwenaëlle Jousserand, ont identifié de nombreuses sépultures dans cette localité du centre de l'île. Quatre mois plus tard, au terme d'une deuxième campagne d'exploration qui s'est achevée en mars, la dimension funéraire du site est confirmée. 113 corps ont été retrouvés sur place.

À LIRE AUSSIIls ont retrouvé l'Arche d'alliance !

Une découverte importante

« Cette découverte témoigne de plusieurs phases d'occupation du lieu. Les inhumations concernent aussi bien des adultes que des enfants. [?] Les corps ont été inhumés repliés sur eux-mêmes : les bras souvent fléchis, sur l'abdomen ou le thorax, les jambes comprimées sur les avant-bras, les coudes ou le thorax. Des liens ou des sacs garantissent cette position. Des manipulations après inhumation [...] Lire la suite