Néandertal shooté à l’aspirine

Libération.fr


Jusque-là, les scientifiques pensaient que l’histoire de l’aspirine remontait à environ 4 000 ans. Mais la revue Nature a publié une étude déplaçant le curseur à plus de 40 000 ans. En analysant la plaque dentaire de quatre individus, les chercheurs ont découvert que l’un d’eux, qui souffrait d’un abcès, mangeait de l’écorce de peuplier, qui contient de l’acide salicylique, le principe actif de l’aspirine. Photo Reuters

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Pollution: Renault soupçonné de «stratégies frauduleuses» depuis plus de 25 ans
SNCF Après le suicide d’un cheminot, des syndicalistes critiquent la direction
Emission de polluants : Renault joue sur les mots
Uber et les VTC discutent de ce qui fâche: les tarifs
SNCF: accord trouvé sur le forfait jours avec la signature de l’Unsa

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages