De quelques mythes et légendes urbaines

PHOTO 1588877 / PIXABAY / CC

Un aveu d’ignorance est généralement la marque que l’on souhaite en savoir plus sur un sujet donné. Cette règle ne vaut toutefois pas à Hong Kong. En témoigne l’abondance des légendes urbaines, exagérations, fables et autres galéjades qui constituent une part si considérable de l’“histoire” locale.

A Hong Kong, les légendes urbaines échappent rapidement à leurs créateurs – et à tout contrôle. Le mythe remplace très vite la vérité prosaïque et la préférence – très humaine – pour les histoires cocasses ou dramatiques permet rarement aux faits de reprendre le pas sur leur version plus colorée. A force d’être colportées par quantité de personnes sûres de leur fait, ces histoires retentissantes deviennent des vérités incontestables dans l’imaginaire populaire.

Les études historiques sérieuses et fouillées demandent du temps et de l’argent. Les “histoires” et anecdotes qui sont publiées comme par hasard au moment de célébrer tel ou tel anniversaire ont rarement été vérifiées et les auteurs font parfois feu de tout bois pour justifier des récits peu convaincants.

Des chercheurs découragés et paresseux

Prenons l’exemple des destructions d’archives survenues pendant la guerre. Si de nombreux documents importants ont été perdus pendant l’occupation japonaise, une grande partie y a survécu. De nombreuses archives liées à l’histoire de Hong Kong ont été conservées ailleurs, par exemple chez les destinataires de toutes les correspondances privées ou officielles.
“Tout a disparu pendant la guerre” est une réponse qui vient commodément justifier un déficit abyssal d’information. Répété à l’envi, le prétexte finit par décourager les chercheurs. Les éventuels sponsors de projets de recherche assurent qu’il serait bien inutile d’engager des ressources pour partir à la recherche de documents dont “tout le monde sait” qu’ils ont disparu. Résultat : l’ignorance, la paresse et le manque de ressources se combinent pour produire ce genre de prophéties autoréalisatrices.

La guerre, objet de légendes en tout genre

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles