Quelle est cette mystérieuse structure filamenteuse détectée aux confins de la Voie lactée ?

·2 min de lecture

La Voie lactée serait-elle différente des représentations qu'on lui connait ? Une équipe de chercheurs de l'université de Nanjing, en Chine, a découvert grâce au puissant radiotélescope sphérique de 500 mètres d'ouverture (Fast pour Five-hundred-meter Aperture Spherical radio Telescope), une structure filamenteuse s'étendant dans une région éloignée du centre de la galaxie, à 71.754 années-lumière. Une étude, publiée en preprint le 5 août, a été menée sur cette découverte, menant à deux hypothèses pouvant expliquer l'existence de ce mystérieux nuage : un immense filament de gaz dans un voisinage extrêmement proche de la Voie lactée ou un bras spirale galactique resté indétecté jusqu'à ce jour.

Structure de la Voie lactée et de ses bras spiraux. © Nasa
Structure de la Voie lactée et de ses bras spiraux. © Nasa

Une énigme massive

L'origine de ce filament, nommé Cattail (ou « Quenouille » en français), reste donc à déterminer. Mais les astronomes ont élaboré deux hypothèses pouvant expliquer l'existence de ce nuage de gaz, révélé par hasard alors que les scientifiques observaient la source radio Cygnus X, dans la constellation du Cygne. En premier lieu, Cattail pourrait être un vaste filament moléculaire composé de gaz tels que du dihydrogène, long d'environ 5 kiloparsecs. Il constituerait alors l'un des nuages moléculaires les plus imposants visibles à proximité de la Voie lactée. À une échelle comparative, 5 kpc sont équivalents à 16.307,8 années-lumière. Une année-lumière est égale à 9.460 milliards de kilomètres, et notre système solaire ne fait, quant à lui, que 20 milliards de kilomètres.

Image du nuage moléculaire du Taureau. © ESO
Image du nuage moléculaire du Taureau. © ESO

Les astronomes chinois se sont penchés sur la vélocité du filament, et leur étude met en exergue la rapidité avec laquelle il se déplace, à une vitesse oscillant entre 160 et 140 kilomètres par seconde. La structure se situe derrière un bras s'étendant longuement depuis le centre de la Voie lactée, appelé Écu-Croix. Sa proximité et sa vélocité ont longuement fait hésiter les chercheurs : une...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles