Quelle est cette mystérieuse étoile photographiée par le télescope James-Webb ?

Tout comme le télescope Hubble, le James-Webb (JWST) peut apporter des contributions dans bien des questions d’astrophysique et de cosmologie. Elles ne se limitent pas à l’étude des premières galaxies ou à l’analyse de la composition chimique des atmosphères d’exoplanètes. On sait par exemple que la poussière interstellaire composant environ 1 % des nuages moléculaires denses et froids est un ingrédient clé dans la formation des étoiles et des planètes. Or il se trouve que les divers processus de production de cette poussière ne sont pas encore aussi bien compris que les cosmochimistes et astrophysiciens le voudraient.

C’est pourquoi, pour y voir plus clair, des programmes d’études des systèmes d’étoiles doubles connus sous le nom de binaires Wolf-Rayet (WR) à vents en collision sont déjà en cours avec le JWST. On sait que les systèmes WR 140 et WR 137 sont bien actuellement sous l’œil du télescope spatial James-Webb car ce sont des producteurs de poussière efficaces dans l'Univers local actuel et surtout, pense-t-on, des exemples représentatifs d’autres binaires à vents en collision qui existaient probablement dans les premières galaxies.

Une image prise par le JWST de WR 140 est actuellement sur le devant de la scène. Elle est spectaculaire et elle concerne un système binaire déjà étudié avec le télescope Hubble et qui se trouve à environ 5.600 années-lumière du Système solaire dans la Voie lactée quand on regarde dans la direction de la constellation du Cygne.

La binaire est étudiée depuis des décennies. On sait donc depuis un moment que WR 140 est une étoile double massive comprenant une étoile Wolf-Rayet de type WC7 et une étoile O5, probablement une supergéante bleue. Les deux étoiles soufflent des vents stellaires rapides (environ 3.000 km/s) sous...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura