Les Mystères de l’école de gendarmerie (France 3) Olivier Sitruk : "Je suis persuadé qu’il y a tous les ingrédients pour en faire une série"

·1 min de lecture

Barbe de trois jours, cheveux mi-longs et jean délavé : quand il débarque devant ce café du 9e arrondissement de Paris, très cool sur sa trottinette électrique, Olivier Sitruk n’a rien d’Adrien Klévec, l’officier de gendarmerie gauche et coincé dont il endosse le rôle pour la deuxième fois. Adrien va de nouveau enquêter avec Emma Thélier (Sara Mortensen), sa coéquipière. Nous les avions laissés, à la fin de leur précédente aventure (Les Mystères du Bois Galant, diffusée le 30 mars 2019, et rediffusée en deuxième partie de soirée), transis d’amour l’un pour l’autre. Dans cet épisode, le couple s’apprête à partir en vacances, quand survient l’assassinat, maquillé en suicide, d’une formatrice de l’école de gendarmerie. Une nouvelle enquête commence, perturbée par la présence d’une gendarme, Clémentine (Paloma Coquant), qui attise la jalousie d’Emma. De quoi déstabiliser Adrien…

À lire également

Les Mystères du Bois Galant (France 3) Sara Mortensen : "Ce rôle est une reconnaissance"

“Moi aussi, j’étais timide”

"Le capitaine Klévec est un garçon très timide. Sa gaucherie suscite parfois des malentendus, explique Olivier Sitruk. Il est toujours sur la réserve, et quand il se risque à quelques audaces, ça se r... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles