Le mystère des foules avec Mehdi Moussaïd, de Fouloscopie

Si marcher au milieu d’une foule dans une rue piétonne paraît anodin, c’est pourtant un phénomène loin de l’être. Avec une vue d’ensemble sur les piétons, un mouvement collectif ressort, et peut être ensuite mis en équations. De même pour certains grands événements, qui rassemblent des centaines ou milliers d’individus. C’est ce que fait Mehdi Moussaïd, créateur de la chaîne YouTube Fouloscopie et chercheur à l’Institut Max-Planck à Berlin, où il étudie le comportement des foules. Une discipline peu connue, pourtant à l’interface entre de nombreux domaines. Et qui ne concerne pas que les humains, loin de là ! Par exemple, « le comportement d’un troupeau de moutons que l’on fait sortir d’une bergerie par une petite porte est le même que celui de l’évacuation d’une pièce, ou celui des grains de riz dans un entonnoir », détaille Mehdi Moussaïd.

Mais c’est aussi le sujet principal de la toute nouvelle exposition temporaire Foules de la Cité des sciences et de l’industrie, à Paris. « L’exposition traite deux axes de recherche : le déplacement des foules, dans une rue ou dans des rassemblements comme le pèlerinage à La Mecque, et la propagation des rumeurs et des informations », décrit Mehdi, qui est aussi commissaire scientifique de l’exposition. Au programme, différentes salles analysant la dynamique de foules plus ou moins denses, avec pour chacune, des « capsules » invitant le public à expérimenter le phénomène en direct.

La saison culturelle 2022-23 à la Cité des sciences et de l'industrie à Paris. © Cité des sciences et de l'industrie, YouTube

Tout est une question de densité

Le critère déterminant : la densité. Exprimée en individus par mètre carré, elle devient dangereuse à partir du seuil de 6 personnes/m². « Une découverte qu’ont faite des physiciens après des observations des foules à La Mecque, en Arabie saoudite. Des millions de pèlerins s’y rendent chaque été, et des mouvements de foule s’y produisent très régulièrement, explique Mehdi Moussaïd. Au-delà...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura