"Le mystère Cléopâtre", "La Terre vue du coeur" et "Interstellar" : quand la science rend le monde plus beau

·1 min de lecture

Eva, c’est l’heure du zapping du lendemain. A quoi ressemblent les programmes du soir ?  

A une somme de découvertes. Et d’émerveillement. Quand la science rend le monde plus beau.

Sur France 5 notamment avec un documentaire intitulé "Le mystère Cléopâtre" dont les archéologues cherchent toujours la tombe. Sur le site de Taposiris Magna, près d’Alexandrie, une chercheuse a reperé une cavité. C’est l’heure de creuser doucement, sous l’œil des caméras.

Deux momies apparaissent sous ses yeux, et sous les nôtres. C’est incroyable. L’une est en bon état. L’autre un peu plus abîmée. Mais les scientifiques analysent très rapidement les restes et constatent qu’il s’agit des corps d’un homme et d’une femme. Quant à savoir si cette dernière est Cléopâtre, je vous laisse découvrir la réponse dans ce documentaire très pédagogique grâce aux scientifiques. Que des femmes ! Et ça aussi c’est étonnant.

Sur Ushuaïa TV, science et émerveillement font bon ménage sur un sujet pourtant plutôt anxiogène : le changement climatique. Il faut écouter Hubert Reeves, Frédéric Lenoir et ces tas de scientifiques québecois parler des merveilles de la nature. Certes, la planète est dans un sale état et sa détérioration est plus rapide que prévu. Mais il y a encore de l’espoir. L’astrophysicien Hubert Reeves y croit. Selon lui, nous devons prendre conscience de l’interdépendance de tous les être sur la Terre.

 

Des témoignages positifs, rafraîchissants, des images sublimes de la flore et de la faune. Le combo p...


Lire la suite sur Europe1