Myocardite : de quoi s'agit-il exactement ?

·1 min de lecture

Selon un rapport du ministère israélien de la Santé révélé ce vendredi 30 avril 2021, 62 cas de myocardites ont été enregistrés en Israël dans le cadre de la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19 avec le vaccin Comirnaty®.

Dans le détail : 62 personnes ayant reçu une dose de vaccin anti-Covid-19 Pfizer/BioNtech ont été hospitalisés en raison d'une myocardite. La majorité des patients concernés étaient des hommes âgés de moins de 30 ans ; 56 cas sur 62 sont survenus après l'administration de la seconde dose de vaccin.

Et si 60 patients sur 62 ont finalement pu quitter l'hôpital "en bonne santé", 2 patients (décrits comme "en bonne santé avant la vaccination") sont malheureusement décédés – il s'agissait d'une femme de 22 ans et d'un homme de 35 ans.

Existe-t-il un lien entre l'administration de la seconde dose de vaccin Pfizer/BioNtech et la survenue d'une myocardite ? Les auteurs du rapport préfèrent rester prudents : "à ce stade, selon les conclusions initiales qui doivent encore être vérifiées, il y a une impression que le nombre de cas [de myocardites] est supérieur à ce qui pouvait être attendu, en particulier dans la catégorie d’âge des moins de 30 ans. (…) Nous ne pouvons pas encore dire s’il y a plus de cas que la normale, ou si (...) cette proximité des cas dans le temps n’est qu’une coïncidence."

Selon le point d'information hebdomadaire de l'ANSM publié ce vendredi 30 avril 2021, 5 cas de myocardites (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Covid-19 : le R0 est inférieur à 1 pour la deuxième semaine consécutive
L'alcoolisme chez les femmes, toujours tabou mais bien réel
DIRECT Covid-19 en France ce 2 mai : chiffres, annonces
Covid et tabagisme : ce que l'on sait
Anesthésie : comment ça fonctionne exactement ?