Mylène Farmer : on a classé ses albums, du pire au meilleur

Bestimage
Bestimage



11. "Monkey Me" (2012)
On ne sait pas vraiment ce qui est passé par la tête de Mylène Farmer quand elle a créé ce "Monkey Me", neuvième album studio peu inspiré et qui tient son nom d'un hommage à son singe disparu. Déjà, ça partait mal. Si la pochette saute à pieds joints dans le mauvais goût, le disque, pourtant toujours produit par son pygmalion Laurent Boutonnat, alterne tout de même entre jolies chansons et titres indigestes. Parmi les pépites, on garde la superbe ballade finale "Je te dis tout" et le single "À l'ombre", certes pas son meilleur mais qui reste terriblement entêtant, tandis que "Love Dance" ou "Tu ne le dis pas" naviguent vers une électro-pop déjà datée lors de la sortie, sur des paroles qui laissent parfois circonspect, tant on connaît le talent habituel de Mylène Farmer. « Inévitable naufrage » chante-t-elle d'ailleurs. Sans tirer sur l'ambulance, disons que "Monkey Me" manque simplement de subtilité, de poésie et d'âme. Il s'est tout de même écoulé à 400.000 exemplaires, et ça c'est un exploit !

"Je te dis tout", superbe ballade farmerienne
"Love Dance", vide




10. "Cendres de lune" (1986)
Sorti en 1986, "Cendres de lune" est le premier album de Mylène Farmer. Et ça s'entend. S'il renferme une petit collection de titres forts, il a surtout les défauts d'un premier album. Certes, il contient l'énorme tube "Libertine", qui lancera véritablement sa carrière, et aussi quelques...

Cliquez ici pour voir la suite


A lire aussi :

Woodkid : son tendre message pour Mylène
Mylène Farmer : que vaut "L'emprise" ?
Mylène Farmer : écoutez "L'emprise"