Le Myanmar gracie 7 000 détenus pour fêter l'indépendance

A l'occasion des célébrations du 75e anniversaire de l'indépendance, la junte militaire du Myanmar a gracié environ 7000 détenus. Le gouvernement a exclu les prisonniers incarcérés pour des délits tels que le meurtre, la drogue ou la corruption. Le chef militaire Min Aung Hlaing a également annoncé la préparation de prochaines élections.