Les mutations synonymes ne sont pas neutres, les morts de Waterloo transformés en engrais et la grippe aviaire tue les oiseaux marins : l'actu des sciences

KTSDESIGN / SCIENCEPHOTOLIBRARY / KTS / SCIENCE PHOTO LIBRARY VIA AFP

Au sommaire des ultrabrèves du 21 juin 2022 : les mutations synonymes ne sont pas neutres, les morts de Waterloo ont été transformés en fertilisant agricole et la grippe aviaire fait des ravages chez les oiseaux marins.

L'actualité scientifique du 21 juin 2022, c'est :

En santé :

  • Les mutations synonymes ne modifient pas la structure des protéines mais contrairement à ce qu’on croyait jusqu’à maintenant elles ont des conséquences biologiques.

  • Elles pourraient être à l'origine de maladies génétiques.

  • Cette découverte majeure pourrait bouleverser la recherche.

En archéologie :

  • A Waterloo, près de 47.000 soldats ont perdu la vie ou ont été blessés et complet a été récupéré. Cette disparité intrigue les spécialistes.

  • Un archéologue écossais pense que les corps auraient pu être utilisés comme engrais dans les années qui ont suivi la bataille de 1815.

  • Il est cependant difficile de vérifier cette hypothèse.

En animaux :

  • Depuis quelques semaines, le virus H5N1 décime des milliers d’oiseaux marins dans le monde. L’ampleur du phénomène est inédite et menace des espèces déjà vulnérables.

  • Depuis octobre 2021, elle a tué pas moins de 383.000 oiseaux sauvages dans le monde, selon l'Organisation mondiale de la santé animale.

  • Cette année, la grippe aviaire a duré beaucoup plus longtemps que d’habitude, jusqu’à la période de reproduction. Les oiseaux marins sont donc encore plus menacés qu'auparavant.

En santé :

  • Des règles très abondantes et longues peuvent être synonyme de ménorragies. Source de fatigue et de douleurs, elles peuvent se traiter efficacement et rapidement en cabinet.

  • Les règles abondantes peuvent être liées à des lésions bénignes de l'utérus, à une endométriose, un défaut génétique de coagulation, ou provoquée par un dérèglement hormonal.

  • De nombreux traitements existent comme la microchirurgie. Celui-ci existe depuis 30 ans, mais son coût jugé à perte par les hôpitaux en avait étouffé l’adoption, jusqu’à la réforme de septembre 2020. L’hystéroscopie, par exemple, est une caméra introduite dans l’utérus, qui permet de visualiser une lésion au moyen de sondes et de retirer la lésion ou détruire l'endomètre.

En système solaire :

  • Aujourd'hui, c'est le premier jour d[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles