La mutation du Covid-19 fait craindre des confinements plus stricts pour être vraiment efficaces

Antoine Beau
·2 min de lecture
La mutation anglaise du Covid-19 pourrait forcer les nations à appliquer d'éventuels confinement plus stricts, selon une étude de la London School of Hygiene & Tropical Medicine. Image d'illustration. (Photo: Henry Nicholls / Reuters)
La mutation anglaise du Covid-19 pourrait forcer les nations à appliquer d'éventuels confinement plus stricts, selon une étude de la London School of Hygiene & Tropical Medicine. Image d'illustration. (Photo: Henry Nicholls / Reuters)

CORONAVIRUS - Une quinzaine d’ambulances attendent, tous phares allumés sur le parking de l’hôpital Queen Elizabeth de Birmingham. “Il n’y a plus aucune place et trois heures d’attente”, témoigne sur Twitter le docteur Punith Kempegowda, photo à l’appui le 29 décembre. Deux jours plus tard, le gouvernement britannique durcit et étend son confinement et repousse la rentrée scolaire pour certains élèves à cause de l’émergence d’une mutation du Covid-19.

Plus de 20.000 personnes sont hospitalisées en Angleterre, soit 2000 de plus qu’au plus fort de la première vague, le 12 avril. À l’époque, la maladie était méconnue, les moyens de lutte limités. Le Royaume-Uni fait cette fois-ci face à une variation du virus qui serait entre 50 et 70% plus transmissible que l’ancienne souche majoritaire, selon les analyses de la London School of Hygiene & Tropical Medicine.

Pour les autorités politiques et scientifiques anglo-saxonnes, cette flambée épidémique est due à la mutation du Covid-19 découverte en décembre, désormais désignée sous l’appellation “VOC 202012/01”.

À la lecture du nombre d’hospitalisations au Royaume-Uni, Isabella Eckerle, la co-directrice du Centre des maladies virales émergentes de Genève presse pour des mesures fortes sur tout le continent. “Nous pourrions éviter la mort de milliers de personnes, empêcher l’effondrement des systèmes de santé [...] et réduire les chances d’apparition de nouvelles mutations du Covid-19 si toute l’Europe reconfine immédiatement”, a alerté le 30 décembre sur Twitter la virologue allemande.

Com...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.