Mutation du Covid-19 : en Allemagne, une personne infectée dès novembre

Source AFP
·1 min de lecture
Un Allemand « très âgé » a été contaminé fin novembre par la nouvelle souche du coronavirus, probablement transmise par sa fille qui avait séjourné au Royaume-Uni.
Un Allemand « très âgé » a été contaminé fin novembre par la nouvelle souche du coronavirus, probablement transmise par sa fille qui avait séjourné au Royaume-Uni.

Un Allemand, contaminé fin novembre et décédé depuis, était infecté par la nouvelle souche du coronavirus qui circule depuis plusieurs mois au Royaume-Uni, et qui a été détectée dans d'autres pays comme la France, la Belgique ou l'Espagne. Les autorités allemandes ont révélé mardi 29 décembre que ce patient, « très âgé » et souffrant de pathologies antérieures, avait été contaminé fin novembre. Des scientifiques ont « pu séquencer la variante du virus B1.1.7 » chez lui, a affirmé le ministère de la Santé de Basse-Saxe (Nord) dans un communiqué, transmis à l'Agence France Presse.

L'épouse de cet homme, qui a contracté la même souche du coronavirus, a guéri. Dans son communiqué, le ministère de la Santé de Basse-Saxe ne précise pas si son mari est mort des suites du coronavirus. Leur fille avait séjourné au Royaume-Uni « mi-novembre » et se serait, « selon toute vraisemblance », infectée sur place, affirment les autorités.

Au moins un autre cas avéré en Allemagne

Les équipes de la Haute École de médecine de Hanovre (Nord) ont pu identifier la souche après un « séquençage » de génome. Ces résultats ont été confirmés par l'équipe berlinoise du virologue Christian Drosten, de l'hôpital de la Charité, référence sur le Covid-19 en Allemagne. Jusque-là, l'Allemagne n'avait fait état que d'un cas avéré de la nouvelle mutation du coronavirus, chez une femme arrivée par avion de Londres jeudi dernier.

Lire aussi Covid-19 : le variant détecté au Royaume-Uni « 50 % à 74 [...] Lire la suite