"Les must give vont remplacer les must have" : Gérald Cohen décrypte l'engagement solidaire nécessaire des marques de mode

Corinne Jeammet

La crise sanitaire de la Covid 19 a poussé les créateurs de mode à réagir et à prendre conscience que la deuxième industrie la plus polluante du monde est dangereuse pour l’avenir de notre planète et les générations futures. "Les marques doivent se repenser" explique Gérald Cohen qui travaille dans les tendances depuis les années 1990 et accompagne la génération des marques éco-responsables. Il est l'auteur de 10 milliards - La déferlante durable où il évoque ce monde qui change.

Pour lui dans cinq ans, de grandes maisons auront disparu au profit d’une nouvelle génération de marques durables qui font de leur responsabilité entrepreneuriale leur priorité. L'empathie et la générosité constitueront le nouvel ADN des marques. Certaines ont compris la nécessité de se mobiliser déjà depuis quelques années et encore récemment avec le mouvement de solidarité qui a suivi la mort de Georges Floyd. Décryptage de ces initiatives par Gérald Cohen.


Franceinfo Culture : Pourquoi les marques de mode doivent aujourd'hui se repenser ?

Gérald Cohen : Il est urgent pour chaque marque d’améliorer le sourcing de sa production, de relocaliser sa fabrication, de limiter le rythme de ses saisons (et des défilés), de cesser les co-branding opportunistes qui produisent (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi