Musso, Levy, Minier... les auteurs de best-sellers interpellent Macron

Jérôme Lachasse
·2 min de lecture
Guillaume Musso et Marc Lévy - Joël Saget / AFP
Guillaume Musso et Marc Lévy - Joël Saget / AFP

Les Avengers de l'édition française - Marc Levy, Guillaume Musso, Tatiana de Rosnay, Bernard Minier, Maxime Chattam, etc. - interpellent Emmanuel Macron dans une nouvelle vidéo publiée ce mardi sur les réseaux sociaux. Ils réclament l'ouverture des librairies.

"Nous, les auteurs, que nous soyons connus ou moins connus, nous ne pouvons pas vivre sans les librairies", évoquent-ils dans cette vidéo en noir et blanc. "Pour les lecteurs, rien n'est plus important que le conseil avisé d'un libraire passionné. Nous ne pouvons pas laisser disparaître cet acteur si essentiel de notre vie culturelle et économique. Il est urgent plus que jamais d'agir pour sauver nos librairies."

Les romanciers poursuivent en invitant les Français à privilégier le click & collect dans les librairies puis apostrophent Emmanuel Macron:

"Nous demandons au gouvernement de trouver une solution pour les libraires [...] car la lecture, Monsieur le Président, est bel et bien une activité de première nécessité au pays des lumières. Elle est un des garants fondamentaux de la liberté de pensée si chère à notre pays. Un pays sans libraires, c'est une démocratie qui se meurt. Tous ensemble, sauvons nos libraires.

"Ouvrez vos commerces qui nous sont essentiels"

L'écrivain Philippe Claudel, prix Goncourt des lycéens 2007 et prix Renaudot 2003, a appelé dans une tribune publiée lundi à la désobéissance des libraires face aux fermetures des commerces non-essentiels.

"Pour nous, lectrices, lecteurs, écrivaines, écrivains, ouvrez vos commerces qui nous sont essentiels. Essentiels pour penser, essentiels pour rêver, essentiels pour nous rencontrer par les livres, pour nous connaître, nous comprendre et comprendre le monde", écrit-il dans ce texte publié dans la presse.

De nombreuses personnalités du monde du livre, comme Joann Sfar et Riad Sattouf, ont appelé à l'ouverture des librairies pendant le confinement. Plusieurs librairies au Mans et à Toulouse ont de leur côté pris la décision de rester ouvert malgré le confinement, en signe de protestation.

Lors d'une conférence de presse organisée lundi devant une librairie du 18e arrondissement, Anne Hidalgo a enfin lancé un appel aux Parisiens à continuer d'acheter leurs livres en librairie. "N'achetez pas sur Amazon", a-t-elle martelé, "achetez chez votre libraire, vous pouvez commander et venir récupérer votre livre".

Article original publié sur BFMTV.com