Musk répond à Macron qui l’interpelle sur la protection des enfants en ligne

French First Lady Brigitte Macron and French President Emmanuel Macron attend a round-table on child-protection at the Elysee Palace as part of the Paris Peace Forum, in Paris, France November 10, 2022. Ludovic MARIN/Pool via REUTERS REFILE - QUALITY REPEAT
POOL / REUTERS French First Lady Brigitte Macron and French President Emmanuel Macron attend a round-table on child-protection at the Elysee Palace as part of the Paris Peace Forum, in Paris, France November 10, 2022. Ludovic MARIN/Pool via REUTERS REFILE - QUALITY REPEAT

RÉSEAUX SOCIAUX - Interpellé par Emmanuel Macron, le nouveau propriétaire de Twitter, Elon Musk, a répondu ce vendredi 11 novembre que « absolument », les enfants allaient être protégés en ligne, alors que le président français a lancé un « laboratoire » sur la question avec des acteurs internationaux.

Emmanuel Macron a initié jeudi à Paris un « laboratoire pour la protection de l’enfance en ligne », réunissant plateformes, ONG et régulateurs, pour répondre à l’exposition croissante des mineurs à la pornographie, au harcèlement et à la violence en ligne.

« @elonmusk, Will the bird protect our children ? » (« L’oiseau protègera-t-il nos enfants ?) », a tweeté le chef de l’État en référence au célèbre logo du réseau social en forme d’oiseau bleu.

« Nous avons besoin de mieux protéger nos enfant ssur les réseaux sociaux et internet »

« Absolument », a répondu en français le patron de Twitter. « Nous prendrons des mesures à cet égard », a-t-il aussi écrit en anglais.

Le laboratoire a été inauguré lors d’une réunion à l’Élysée avec des organisations non gouvernementales et des représentants des grandes plateformes numériques et moteurs de recherche (Meta, Microsoft, Google, TikTok...) à l’occasion du Forum de Paris sur la Paix.

« L’espace numérique ne peut pas être un lieu de non-droit. C’est le combat qu’on a mené contre le terrorisme, qu’on mène contre les discours de haine en ligne. C’est ce qu’on doit poursuivre au niveau de la protection de nos enfants », selon Emmanuel Macron.

Le laboratoire doit identifier les « bonnes façons de réguler et de mieux protéger nos enfants en ligne », a souligné le chef de l’État, qui a appelé tous les acteurs « volontaires » à se joindre à l’initiative.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi