Musique : Sônge, musique(s) rêvée(s)

Yann Bertrand
Il va falloir retenir ce nom : Sônge. Derrière se cache une jeune artiste, Océane Belle, dont le premier album sorti vendredi est déjà encensé dans le monde entier. La chanteuse et musicienne invente sa propre musique, entre soul et r'n'b futuriste et coloré, une très belle révélation.

Le talent se nourrit de signes qui ne trompent pas. Celui de Sônge, c'est sa faculté à créer une musique qui ne ressemble qu'à elle. Océane Belle, jeune Quimpéroise, musicienne, productrice, chanteuse, manie le son et les mythes qui la passionnent, d'où qu'ils viennent.


Sur son premier album, Flavourite CÂLÂ, elle voyage à travers contes et légendes, de la Guadeloupe à Cuba, en passant bien sûr par sa terre natale si inspirante, la Bretagne.

La Bretagne pour moi, c'est tout un tas de mythologies et d'histoires fabuleuses

Océane Belle, alias Sônge

Sa musique ressemble au futur, elle ressemble aussi à sa méthode de composition, basée sur la synesthésie, quand plusieurs sens sont associés. Chez elle, l'ouïe et la vue, elle écrit sa musique en nappes colorées : "Avec de l'encre sur un papier, on ne pourra jamais décrire l'invisible, au contraire de la musique".


Alors, forcément, tous les titres de ce premier album très réussi sont très différents. "C'était important pour moi de faire quelque chose de pas trop intellectualisé, je me suis enlevé toutes les barrières, tant qu'il y a une cohérence générale, ça me va", explique-t-elle. Artiste originale et débordante d'inspiration, Sônge a déjà attiré l'attention du monde entier, qui en fait l'une des grandes promesses de la musique. On ne peut qu'être d'accord.

Sônge, Flavourite CÂLÂ (Parlophone). Album disponible. En concert le 28 mars à Paris (Badaboum).

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi