Musique: pourquoi les vinyles connaissent une nouvelle vie

1 / 2

Musique: pourquoi les vinyles connaissent une nouvelle vie

C'est un second souffle pour les disques vinyles. "Il y a 15 ans, ils n'étaient plus en vente ou presque, aujourd'hui on en trouve en supermarché", se réjouit Christian Eudeline, rédacteur en chef du nouveau bimestriel "Vinyle & Audio", célébrant cette résurrection.   
    
"Les chiffres de vente n'égaleront jamais ceux d'il y a 20-30 ans, mais aujourd'hui des 'gamins' de 15-25 ans achètent des vinyles et, depuis 7-8 ans, on trouve des platines 'branchables' sur ordinateur, c'est un nouveau marché, une deuxième vie, c'est assez rare", poursuit le rock-critique interrogé par l'AFP avant le lancement de son magazine jeudi.
    
Des tendances confirmées mardi par le Snep (Syndicat national de l'édition phonographique): 42% des acheteurs de vinyles ont moins de 30 ans et les équipements en platines ont progressé de 9% entre 2018 et 2019. 



"Marché de niche"

"L'engouement des Français pour le vinyle ne se dément pas, ils sont toujours plus nombreux à en acheter", a exposé mardi Alexandre Lasch, directeur général du Snep lors de la présentation des résultats du marché français de la musique pour 2019. Soit 4,1 millions de galettes à sillons vendues en 2019 contre 3,9 millions en 2018. En 2015, seulement 900.000 vinyles s'étaient écoulés. 
    
Alban Lecourt, responsable du magasin spécialisé Ground Zero, dans le Xe arrondissement de Paris, ne cache pas toutefois qu'il s'agit d'un "marché de niche, avec peu de pratiquants". Ce que n'occulte...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi