Musique : quand porter un masque est la signature des artistes

Le masque est devenu un accessoire incontournable du fait de la pandémie de coronavirus et des mesures sanitaires mises en place afin de freiner et son impact. Mais chez les artistes, porter un masque a parfois été une signature, un moyen de se démarquer, à l'image des Daft Punk. Masqués avant d'être casqués, les deux Français ont fait de leur anonymat l'un des outils de leur notoriété. Un moyen de mettre en place un jeu de scène "On les a vus avec de la peinture sur le visage, on les a vus avec des masques, on les a vus avec des lunettes grossissantes. Différents moyens pour ne pas montrer leurs vrais visages. À la limite, peu importe leurs visages. Les gens, ils aiment Daft Punk, ils aiment les robots", explique Olivier Pernot, journaliste auteur de Techno 100. Dans la musique électro, les masques sont un moyen de mettre en place un jeu de scène. Mais le rap n'y échappe pas non plus.