Musique : Martin Scorsese raconte la "Rolling Thunder Revue" de Bob Dylan

Yann Bertrand
L'une des tournées les plus célèbres de l'histoire de la musique, mise en images par une légende du cinéma. Martin Scorsese, grand amateur de Bob Dylan, signe un documentaire exceptionnel sur la "Rolling Thunder Revue" qui a traversé les Etats-Unis en 1975, visible depuis mercredi matin sur Netflix.

Ce n'est pas l'histoire d'une tournée triomphale. Non, c'est plutôt une "aventure", le mot n'est pas choisi par hasard, lancée par Bob Dylan en 1975. Sur les images compilées par Martin Scorsese, on voit toute la furie de cette "Rolling Thunder Revue", plus proche du cirque que de la tournée. En termes de costumes, de maquillage, Dylan le visage peint en blanc, de musiciens, le légendaire The Band, en termes de créativité, c'est un moment spécial dans l'histoire du rock. Et puis il y a l'artiste lui-même, répondant face caméra comme rarement.


Dylan tente d'expliquer l'idée derrière cette tournée, même si dans un éclat de rire, lui-même le dit au tout début du documentaire : "Je ne me souviens de rien". Martin Scorsese réussit ce qu'il avait mal maîtrisé dans son premier film sur la légende, No Direction Home : une vision claire, concise et drôle de l'artiste Bob Dylan.

Une tournée devenue mythique

Tout est histoire de contexte. En 1974, Bob Dylan remonte sur scène après des années de pause, et se produit dans les plus grands stades. Un an plus tard, il est revigoré, motivé, mais prend le contre-pied de ce succès immense : il réunit tous ses amis, prend le volant du bus et part sur les routes américaines sans réserver une seule salle. Il débarque et joue, "comme ça".


A ses côtés, Joan Baez, Mick Ronson, Ramblin' Jack Elliott, le poète Allen Ginsberg, parfois Joni Mitchell... Le cirque (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi