Musique malienne: à Bruxelles, les retrouvailles sur scène des légendes Boubacar Traoré et Habib Koité

Ce 29 mai 2024, Boubacar Traoré dit « KarKar » et Habib Koité, avec son groupe Bamada, étaient réunis à Bruxelles dans le cadre d’une mini-tournée européenne. Ce double concert, tenu à guichet fermé dans la salle du Flagey, mettait à l’honneur le blues malien, dans une forme de retrouvailles pour ces deux légendes la musique malienne. Reportage.

De notre envoyé spécial à Bruxelles,

Habib Koité est griot. Boubacar Traoré, lui, est tombé dans la musique par passion, alors jeune adulte à la fin des années 1950. Tous deux originaires de la région de Kayes, ils puisent dans leur terroir l’inspiration pour leur musique.

Deux heures avant le concert, durant les répétitions, c’est avec tendresse et respect qu’Habib Koité écoute les conseils de son ainé : « Sa musique a bercé notre enfance et c’est une chance que je sois là, à côté de lui, en train de faire de la musique et lui aussi qui est en train de jouer sa guitare que j’ai écoutée depuis des lustres. Ce qui m’inspire chez lui, c’est qu’il a cette façon de jouer la guitare qui joue en même temps des accompagnements, mais aussi les mélodies qui sont chantées par la voix. C’est son style de jeu, et ce sont les deux qui font KarKar. »

« Ce sont des bijoux qu’on a, ici, sur terre et il faut en profiter »


Lire la suite sur RFI