Musique : les Francofolies de la Rochelle, une adaptation permanente

Yann Bertrand
Festival toujours incontournable pour sa 34e édition, à partir de ce mercredi, que ce soit pour accueillir les grandes figures de la chanson française ou présenter les genres et les artistes qui font l'actualité musicale dans le monde francophone, les Francofolies de la Rochelle tentent de vivre avec leur temps.

Elle sera la star de la première soirée, complète, des Francofolies mardi 11 juillet. En grande habituée, Véronique Sanson sur la grande scène Jean-Louis Foulquier, pour des duos avec Vianney, Jeanne Cherhal, Alain Souchon ou encore Stephen Stills. Mais les Francofolies, ce sont aussi Clara Luciani, Bagarre, Thérapie Taxi, Lorenzo, Aloïse Sauvage, Foé, Hyacinthe, autant d'esthétiques différentes portées par de jeunes artistes avec un album, ou même pas, en poche. Car les "Francos" bougent, s'adaptent et évoluent selon Florence Jeux, la directrice générale et artistique : "C'est un public de plus en plus jeune qui vient en festival pour vivre une expérience".


Dans ce grand mélange, impossible de ne pas évoquer le hip-hop, genre dominant aujourd'hui, qui a bousculé aussi bien les codes que les modes de consommation de la musique. MC Solaar et NTM reviennent plus de 20 ans après leur dernier passage. Avec eux Orelsan, Damso, Bigflo & Oli, Roméo Elvis entre autres, représentants d'une véritable déferlante.

Le festival a toujours été précurseur sur le rap, même du temps de Jean-Louis Foulquier quand la mairie voyait ça d'un mauvais oeil

Florence Jeux, directrice générale et artistique des Francofolies


En tout cas, force est de constater que l'institution Francofolies est tout (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi