Musique. En Corée du Sud, un premier groupe de K-pop “ouvertement LGBT”

·1 min de lecture

“Un nouveau groupe de K-pop affirme être en train d’entrer dans l’histoire”, explique le quotidien hongkongais South China Morning Post. À l’occasion de la sortie de sa première chanson, le groupe Lionesses affirme être le premier groupe LGBTQ + représentant ce genre musical.

Le titre de leur premier single annonce la couleur – qui sera donc arc-en-ciel. Avec le titre Show Me Your Pride [“Montre-moi ta fierté”], diffusé le 1er novembre, le groupe de K-pop Lionesses, explore “les difficultés de la vie de LGBTQ +, la sortie du placard, la haine, l’homophobie, et plus encore”, détaille le quotidien chinois South China Morning Post. Les quatre membres du groupe affirment former le premier boys band de K-pop ouvertement queer.

D’autres représentants de ce genre musical ont déjà révélé leur homosexualité, note le journal, mais le plus souvent longtemps après le début de leur carrière. “Ces dernières années, plusieurs anciens membres de groupes de K-pop se sont déclarés LGBTQ +. Citons par exemple Jiae de Wa$$up, qui a annoncé être bisexuelle, et Hansol de Xeno-T et Topp Dogg, qui s’est reconnu asexuel. L’icône transgenre Harisu et le groupe de filles transgenres Lady ont également été présents par le passé”, énumère le South China Morning Post.

À lire aussi: Courrier ados. La K-pop s’engage grâce à ses fans

K-pop et “queerbaiting”

Une représentation grandissante de ces minorités dans la culture K-pop, qui doit aussi faire face à des accusations de “queerbaiting”, soit l’utilisation de codes considérés comme queers à des fins marketing, sans que ces représentations soient réalistes ou réellement incarnées.

Les adaptations “boys’ love” [“amour entre garçons”] sont

[...] Lire la suite sur Courrier international

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles