Muselier: le succès de la cagnotte, preuve d'une "révolte"

LExpress.fr
À l'origine de la cagnotte aux forces de l'ordre, le président de la région PACA se réjouit qu'elle dépasse celle du boxeur.

Renaud Muselier, le président LR de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, est à l'origine d'un appel aux dons au succès aussi fulgurant qu'inattendu. Sa cagnotte en ligne, lancée pour soutenir les membres des forces de l'ordre blessés lors des manifestations des gilets jaunes, a dépassé 1,1 million d'euros ce jeudi soir. Près de 42 000 personnes y ont participé, à peine 48 heures après sa création.  

Cette cagnotte a été lancée sur la plateforme en ligne Leetchi, en réaction à celle créée en soutien à l'ex-boxeur Christophe Dettinger, soupçonné d'avoir agressé deux gendarmes à Paris samedi lors de l'acte 8. Ce dernier doit être jugé pour ces faits le 13 février. Elle a été fermée par Leetchi, 24 heures après son ouverture, après avoir recueilli 115 000 euros de dons. 

Pour Renaud Muselier, interrogé par L'Express, le succès fulgurant de cet appel aux dons pour les forces de l'ordre est le témoignage de la "révolte" de "tous ceux qui n'ont pas pu s'exprimer jusqu'à maintenant et qui veulent dire stop à la violence". 

L'EXPRESS. Comment expliquez-vous le succès de votre cagnotte, qui a dépassé le million d'euros ce jeudi midi ? 

Renaud Muselier. Depuis des semaines, nous sommes abreuvés d'images de violence, et la violence choque. On se retrouve aujourd'hui face à un acte [l'agression de deux gendarmes, boxés par un homme samedi à Paris] qui a suscité une très grande indignation, une réaction de ma part et, incontestablement, une grande adhésion. C'est une forme de révolte de tous ceux qui n'ont pas pu s'exprimer jusqu'à maintenant - ou qui n'ont pas voulu - et qui veulent dire stop à la violence.  

D'autres personnes ont eu l'indécence de faire une cagnotte pour un voyou qui frappe des policiers... Les forces de l'ordre sont là quand il se produit un attentat, et je ne peux pas supporter cette violence gratuite, stupide, méchante, avec une volonté de tuer.  

Je crois que les gens qui se sont mobilisés autour de cette autre initiative ont clairement voulu adresser un témoignage d'...Lire la suite sur L'Express.fr

Pour son patron, la police n'a "pas besoin de cagnotte"

"Gilets jaunes": "La police n'a pas besoin de cagnotte", selon son patron

Guerre des cagnottes: ces indices qui nourrissent les doutes

Muselier: le succès de la cagnotte, preuve d'une "révolte"