Un musée retire une statue en cire de Trump que les visiteurs frappaient

Par LePoint.fr
·1 min de lecture

La statue de l'ancien président américain a été vandalisée à de nombreuses reprises ces derniers mois, indique le « San Antonio Express-News ».

Deux mois après avoir quitté la Maison-Blanche, Donald Trump a toujours ses détracteurs aux États-Unis. Dernièrement, un article du San Antonio Express-News, repéré par Business Insider, indique que le musée de cire de cette ville du Texas a retiré une statue de l'ancien président américain sous prétexte que des visiteurs ne cessaient de l'attaquer. Les clients du Louis Tussaud's Waxworks Museum auraient en effet asséné des coups de poing au visage de la statue et griffé la figure. Ces actes se sont répétés tellement de fois que les conservateurs du musée ont pris la décision de la faire retirer de l'enceinte.

À LIRE AUSSIDonald Trump : la chute vertigineuse de sa fortune pendant son mandat

Clay Stewart, directeur régional de Ripley Entertainment, a expliqué au journal américain que la gronde autour de la statue du président républicain s'était nettement accrue depuis le début de la campagne présidentielle : « Lorsqu'il s'agit d'une personnalité hautement politique, les attaques peuvent être un problème. Les attaques des visiteurs contre Donald Trump se sont multipliées l'été dernier, alors que la campagne présidentielle de 2020 prenait de l'ampleur. » Selon lui, il est désormais peu probable que le musée réintègre la statue de Donald Trump d'autant que celle de son successeur à la Maison-Blanche, Joe Biden, est en cours de construction et devrait la remplacer dans le courant de l'année.

Les statues George W. Bush et Barack Obama également vandalisées par le [...] 

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :