Publicité

Musée du Louvre : des militants écologistes jettent de la soupe sur La Joconde

Le musée du Louvre a été le théâtre d’une scène particulière ce dimanche matin. Aux alentours de 10 heures, deux militantes écologistes du collectif « riposte alimentaire » ont aspergé le tableau de La Joconde de soupe. Sous les yeux stupéfaits des visiteurs du musée parisien, elles se sont postées devant l’œuvre pour faire passer un message. qui revient forcément alors que les agriculteurs se mobilisent dans toute la France pour exprimer leur colère.

« Qu’est-ce qu’il y a de plus important ? L’art ou le droit à une alimentation saine et durable ? Notre système agricole est malade. Nos agriculteurs meurent au travail. Un Français sur trois ne fait pas ses repas tous les jours », ont-elles demandé, prenant la parole tour à tour.

Le « coup d’envoi » d’une campagne

L’une d’elles portait un t-shirt sur lequel on pouvait lire « riposte alimentaire », nom du collectif se présentant comme « une campagne de résistance civile française qui vise à impulser un changement radical de société sur le plan climatique et social », à travers un communiqué envoyé à l’AFP pour revendiquer l’action. ​​Celle-ci ne serait que le « coup d’envoi (d’une) campagne de résistance civile ».

Main droite levée, les militantes ont demandé « la mise en place de la sécurité sociale de l’alimentation durable », avant d’être évacuées, comme l’ensemble de la salle, alors qu’une cellule de crise a été ouverte au sein du musée. Le tableau ne devrait pas être touché en raison de la vitre blindée.


Lire la suite sur LeJDD