« Murina », « Un Talent en or massif », « Ogre »... Les critiques des films en salles cette semaine

·1 min de lecture
© KRIS DEWITTE // 2021 Lionsgate METROPOLITAN FILMEXPORT // MARIO TOPIC/ANTITALENT-RTFEATURES/KMBO

Murina ***

D'Antoneta Alamat Kusijanovic avec Gracija Filipovic, Danica Curcic, Leon Lucev, Cliff Curtis. 1H32.

Sur une île en Croatie, loin des hordes de touristes, la jeune Julija vit dans un petit paradis avec ses parents qui forment un couple faussement décontracté... Et carrément nerveux lorsqu'un vieil ami italien, riche et beau gosse, vient leur rendre visite. Caméra d'Or à Cannes, coproduit par Martin Scorsese, ce premier film captive avec son intrigue tendue, ses virées sous-marines, sa photographie lumineuse, et surtout ses personnages bien dessinés, chargés de regards et de non-dits qui trahissent des émotions à vif. Désir, frustration, embarras, amour, colère... Le voyage est intense. Dès lors, ce n'est plus seulement l'adolescente qui nage en apnée dans ces eaux troubles, c'est le spectateur, accroché par le suspense. A.C.

I comete ***

De Pascal Tagnati avec Jean-Christophe Folly, Cédric Appietto, Roselyne de Nobili. 2h07.

Un village en Corse, l'été, sans touristes sinon quelques urbains originaires du coin. Tous se connaissent et parlent une langue qui résonne comme un reproche, une doléance. L'un est noir et s'occupe de sa grand-mère au bout de sa vie mais pas de ses indignations. On est d'emblée captivé par ce premier film qui, à la façon d'un Tati contemporain, a l'art de combiner l'insolite et l'ordinaire, où la drôlerie naît de la curiosité. Il avance au fil de saynètes qui détonnent dans le paysage du cinéma français. A.C. 

Et j’aime à la fureur ***

De André B...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles