Muriel Pénicaud raconte pourquoi elle choisi de cacher son cancer

·1 min de lecture

Muriel Pénicaud explique pourquoi elle n'a révélé à personne souffrir d'un cancer pendant qu'elle était ministre du gouvernement d'Edouard Philippe. 

Dans son livre «Pousser les murs», aux éditions de l'Observatoire, Muriel Pénicaud, ministre du Travail du gouvernement Philippe, de mai 2017 à juillet 2020, révèle une terrible épreuve personnelle. Pendant qu’elle était ministre, elle a appris qu’elle souffrait d’un cancer de la thyroïde. Au micro de RTL, elle a raconté pourquoi elle avait gardé le secret. «Je n’en ai pas fait état. Ça ne justifiait pas de suspendre mes fonctions», confie-t-elle. « Je pense à toutes les femmes et les hommes qui sont malades - qui ont une maladie chronique grave ou un cancer - qui veulent continuer à travailler et ils ont raison. Ce n’est pas toujours facile de le dire parce que le regard change. Dans le monde politique, qui est sans pitié, je peux vous dire que la moindre vulnérabilité est utilisée. J’ai décidé de ne pas le dire à ce moment là, ça ne m’empêchait pas du tout de travailler ».

Une opération pendant ses vacances

Elle remarque d’ailleurs que «personne ne s’est aperçu de rien parce que j’étais à fond». Elle «ne l’a dit à personne», mis à part «quelques proches intimes» et a «utilisé (ses) vacances pour (se) faire opérer». Avec cette douloureuse expérience, elle constate que «beaucoup de gens au travail vivent ça» et la société n’est «pas encore mûre» pour ces situations «pour que la maladie ne soit pas un handicap qui fait que le regard change ou les capacités changent».

Lire aussi : Muriel Pénicaud et Jean-Marc Borello : coup de foudre en macronie


Lire la suite sur Paris Match