Le muralist Straker rend hommage aux enseignes lumineuses avec ses trompe-l'oeil fluorescents à la Vallée Village

Corinne Jeammet

Après avoir imaginé une œuvre éphémère sur une place proche du Canal Saint Martin à Paris en janvier 2020, le muralist Straker a, ensuite, posé ses valises, débordantes de sprays de couleur, hors de Paris, à La Vallée Village.

À l’aide d’une technique inédite en France, cet artiste australien - qui rend hommage aux enseignes lumineuses et aux trompe-l’œil - a orné de ses oeuvres 17 murals et 20 vitrines du village commercial où 120 marques françaises et internationales proposent leurs collections des saisons précédentes à prix réduits.


Le Neon Style, l'illusion du néon en deux dimensions

Avec ses fresques monumentales, il développe une technique, le Neon Style : elle donne l’illusion du néon mais en deux dimensions et non en trois.

"Je commence par peindre ce qui sera le reflet du néon. Puis je pulvérise la couleur, créant ainsi l’éclat. J’applique ensuite un contour décalé, qui sera vu comme le tube de néon. Enfin, je vaporise à nouveau de la couleur pour la touche finale" explique Straker.



Influencé très jeune par les graffeurs de New York et par le skate-board, il a exploré sa ville de Perth en Australie et ses enseignes au néon qui parsemaient les rues. Au fil des années, le street art devient un mode d’expression à part entière et Straker, avec sa technique de bombage au spray (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi