Municipales : les villes locomotives de la démocratie

*

La crise sanitaire a freiné l’exercice de la démocratie. Mais le 28 juin, avec le second tour des élections municipales, la démocratie reprend ses droits. Cette élection est aussi particulièrement intéressante puisque le premier tour nous a montré que l’enjeu démocratique y était particulièrement présent. Il n’y a presque aucune liste qui ne prévoyait pas dans son programme politique un approfondissement de la démocratie locale, que ce soit sous la forme d’assemblées citoyennes, de budgets participatifs, de réunions publiques, de consultations de corps intermédiaires, de pétitions ou de votations. Le fameux référendum d’initiative citoyenne des gilets jaunes fait souvent l’objet d’une promesse de campagne. Ce tournant démocratique est indéniable, mais son ampleur et ses variétés restent perçues de manière imprécise. Grace au "Participomètre", nous pouvons aujourd’hui mesurer l’ampleur de l’enjeu démocratique dans les villes et ses conséquences sur le comportement électoral.

Le palmarès des villes de France

Dix villes ont été étudiées avec une analyse détaillée des programmes des listes qui ont obtenu au moins 5% des voix au premier tour. Chaque liste reçoit un score qui exprime l’ampleur et la crédibilité des promesses d’approfondissement de la démocratie. La moyenne de ces évaluations permet d’identifier la place que ces questions ont prise dans la campagne électorale dans son ensemble, au moins au niveau des programmes.



Lire la suite