Municipales: ces villes sur lesquelles le RN place ses billes

1 / 2

Municipales: ces villes sur lesquelles le RN place ses billes

Forte des intentions de vote en sa faveur pour la prochaine élection présidentielle, Marine Le Pen sait qu'il lui sera impossible de faire un carton aux municipales. "J'ai évidemment de grandes espérances, mais (...) une municipale, c'est énormément de critères qui entrent en ligne de compte", se contentait de rappeler la présidente du Rassemblement national sur RTL jeudi.

"Ce que nous voulons démontrer, c'est que nous continuons notre implantation locale, que nous sommes en dynamique", ajoutait-elle.

Ce scrutin, où les étiquettes pèsent moins et où la prime au sortant pénalise les partis ne disposant pas d'un solide maillage d'élus, sera au mieux l'occasion pour le Rassemblement national de renforcer son assise. En clair, de s'emparer de nouvelles communes sans pour autant enregistrer, au niveau global, de score mirobolant.

Le RN présent dans 600 villes

Ce dimanche, les cadres du partis se réunissent pour une convention à Paris consacrée au sujet. Après des ateliers thématiques, des interventions de candidats et de maires sortants, Marine Le Pen doit prononcer un discours donnant le coup d'envoi officiel de la campagne.

Le RN est sur la ligne de départ avec 12 villes déjà dans son escarcelle, parmi lesquelles Fréjus (Var), Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Beaucaire (Gard) ou Le Pontet (Vaucluse). Toutes des bastions où la liste conduite par Jordan Bardella est arrivée largement en tête aux élections européennes de mai 2019. Dans...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi