Municipales: Villani veut repousser les murs de Paris

1 / 2

Municipales: Villani veut repousser les murs de Paris

"Le Grand Paris est l'avenir de Paris": Cédric Villani, candidat LaREM dissident aux municipales, souhaite donner un nouvel espace à la capitale en repoussant ses frontières aux communes limitrophes.

"Madrid est 6 fois plus vaste que Paris. Berlin 9 fois, New-York 12 fois et Londres 15 fois", souligne le député de l'Essonne dans un livre programme, "Le Nouveau Paris" (Flammarion), à paraître mercredi. Pour lui, "la coordination entre Paris et la Couronne est indispensable".

"Les problèmes liés à l'écologie, au logement, à la qualité de l'air, aux transports ou à la sécurité sont insolubles dans les frontières actuelles", juge le mathématicien qui défend l'idée d'une construction politique nouvelle "plus simple, plus efficace qui va dans le sens de l'Histoire".

Un maire du Grand Paris?

"La solution qui a mon coeur (...) c'est tout simplement d'agrandir Paris", explique dans son ouvrage le lauréat de la médaille Fields, proposant de renouer avec une évolution qui a vu Paris s'agrandir par vagues successives. Il imagine dans le futur l'élection d'un maire du Grand Paris.

"Pourquoi a-t-on arrêté il y a 150 ans ce processus" et "surtout, pourquoi s'interdire de le faire maintenant?, se demande-t-il, évoquant un élargissement "aux communes limitrophes" comme une première étape, avant une extension à la petite couronne.
    
Pour réussir son pari, Cédric Villani fixe quatre conditions: "Avoir envie de faire les choses ensemble et...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi