Municipales : un second tour inédit

Les électeurs de 4 820 communes, qui n'ont pas élu le 15 mars dernier leur nouvelle équipe municipale, sont appelés aux urnes dimanche 28 juin. Comme il y a trois mois, le contexte est particulier, avec le spectre du coronavirus. Mais pour le second tour, les règles sanitaires sont bien comprises et respectées à l'entrée des isoloirs. Le masque est obligatoire, tout comme le gel hydroalcoolique. "Rassurer davantage les électeurs" "Il faut rassurer davantage les électeurs à aller voter, parce que c'est important de voter. La participation est importante", explique un assesseur, dans un bureau près de Lille (Nord). Les électeurs approuvent. "Je ne suis pas venue au premier tour et là, on est bien averti, on est bien informé. On peut se protéger et il faut vivre", confirme une électrice. Pour autant, à 15,29 %, la participation est en baisse à midi.