Municipales : un second tour des élections sous conditions

L’avis du Conseil scientifique doit éclairer l’exécutif et l’aider à prendre sa décision concernant le second tour des municipales, dans 5 000 communes. Les scientifiques ne s’opposent pas à un scrutin en juin mais posent un cadre sanitaire très strict, et excluent la possibilité de faire campagne sur le terrain. La campagne devra être profondément modifiée : ni meetings ni porte-à-porte. Candidats et militants sont invités à porter masques et visières. Un unique tour de scrutin Le jour du scrutin, de nombres précautions sont recommandées : masques et visières pour les ascenseurs également, files spéciales pour personnes âgées et malades, parois en plexiglas dans les bureaux de vote… Les électeurs sont partagés sur la date des élections fin juin. Prudent, le Conseil scientifique invite à un nouvel examen scientifique, quinze jours avant le scrutin. Quelle que soit la date retenue, ils préconisent un seul tour de scrutin, plutôt que deux, afin de limiter les risques sanitaires.