Municipales : un séisme électoral à Bordeaux après 73 ans de droite

Pendant 73 ans, la droite a régné sur l'hôtel de ville de Bordeaux (Gironde). Aujourd'hui, coup de tonnerre : le nouveau maire Pierre Hurmic est un écologiste et les électeurs conservateurs de la ville s'en réjouissent. "Bordeaux, c'était la ville d'Alain Juppé et il était un excellent maire. Il a vraiment sorti la ville de son marasme. On a toujours voté pour lui aux municipales. Mais là, changement", confesse une Bordelaise. "Pierre Hurmic, c'est quelqu'un de réaliste et pragmatique [...] cela m'a rassuré", ajoute-t-elle. Un maire à l'image lisse Si les Bordelais ont tourné le dos à la droite, c'est précisément parce que le chef de file des écologistes a tout fait pour ne pas les effrayer. "Je ne le connais pas très bien, ce Pierre Hurmic. Je sais qu'il est catholique, je sais qu'il est basque, et cela me rassure, car j'aime bien les Basques", a expliqué un votant bordelais.