Municipales : quelle place pour le RN dans les grandes villes ?

Campus des territoires ou guerre des territoires ? À Bordeaux (Gironde), LREM était en ordre de marche pour lancer les municipales. Des municipales dans lesquelles le RN espère briller. "Il y aura de toute façon un candidat du Rassemblement National. Soit un candidat interne, soit un candidat soutenu par le parti", avance Jean Messiha, membre du bureau national du RN, invité sur le plateau du 23h. "En tout état de cause, il y aura un candidat à Paris (…) je suis candidat à la candidature, mais c'est le mouvement qui décide. Nous avons des instances qui décident de l'investiture. Il y a deux candidatures en lice, le mouvement doit se décider dans les jours qui viennent", révèle Jean Messiha. Un combat à mener Paris, une mission impossible pour le RN ? "Aucune mission n'est impossible. Les combats que l'on est sûr de perdre sont ceux que l'on ne mène pas. Aller au combat à Paris ne garantit pas de gagner, mais évidemment déclarer forfait d'entrée de jeu garantit de ne rien obtenir", met en avant Jean Messiha.Pourquoi est-ce nécessaire d'être présent à Paris ? "C'est un travail de longue haleine, d'enracinement, de labourage de terrain. Si à la prochaine municipale on peut avoir, deux trois élus, ce sera déjà pas mal (…) nous ne pouvons que gagner, on ne peut pas faire pire…", déclare l'élu RN.