Municipales : pourquoi cette abstention record à Mulhouse ?

Dimanche 28 juin, à Mulhouse dans le Haut-Rhin, seul un électeur sur quatre est allé voter, à l’occasion du second tour des élections municipales. Fatima Jenn, élue départementale, tente de convaincre des habitants d’accomplir leur devoir électoral. Sa tâche est d’autant plus complexe que c'est dans ce quartier qu’une vague de contamination de Covid-19 s’est propagée, fin février. Un traumatisme pour beaucoup d’habitants

“Ça ne change rien” Dans une cité voisine, rares sont les jeunes qui s’intéressent aux élections. “Si les jeunes ne votent pas, qui va voter ?”, s’interroge Safir. “Qu’on aille voter ou qu’on aille pas voter, ça ne change rien”, lance Kamel. Pour le patron d’un cabinet d'architecture, le second tour des élections est un non-sujet. “Avant le premier tour, les chefs d’entreprises parlaient des élections (...) Juste avant le second tour, avec la reprise économique, ce n’est plus un sujet de discussion”, commente Johann Froeliger, responsable du cabinet