Municipales : la participation en baisse à midi

Au premier tour des municipales, le 15 mars dernier, le taux d'abstention avait été record, alors que le nombre de cas de contamination au Covid-19 était en pleine explosion en France. Pour le deuxième tour, dimanche 28 juin, "presque retour à la normale, avec des proportions de baisse pour la participation", explique le journaliste Jean-Christophe Batteria, en direct du ministère de l'Intérieur (Paris). L'Île-de-France très peu mobilisée à midi "Retour à la normale, par exemple, pour le Territoire de Belfort, qui est à peine en dessous de la moyenne nationale. Et on retrouve des disparités classiques, avec la Corse-du-Sud, qui a plus voté (33 % dimanche matin)", poursuit le journaliste. De l'autre côté, on a pour le moment peu voté en Île-de-France, avec à peine 7 % de participation en Seine-Saint-Denis. "Mais attention, dans les grandes villes, on vote traditionnellement un petit peu plus tard."