Municipales: Martine Aubry souhaite plus de policiers et de caméras pour garantir la sécurité des Lillois

1 / 2

Municipales: Martine Aubry souhaite plus de policiers et de caméras pour garantir la sécurité des Lillois

À mesure que l'on approche des municipales du 15 mars, les candidats égrènent leurs propositions. Ce jeudi, l'actuelle maire de Lille Martine Aubry présentait ses mesures pour renforcer la sécurité dans la ville.

Son programme, construit avec Jean-Claude Menault, ancien directeur départemental de la police du Nord et ancien commissaire central de Lille-agglomération, porte sur deux axes majeurs: accompagner l'État dans sa lutte contre les stupéfiants et la criminalité et donner plus de moyens pour agir contre les incivilités et les désordres urbains.

Première mesure: la maire socialiste réclame davantage de policiers nationaux et de CRS. Elle entend également constituer une cellule "anti-stupéfiants" dans les quartiers de Fives et Moulins.

"À court terme, nous renforcerons les présences humaines rassurantes au pied des immeubles touchés par les trafics. À moyen terme, nous expérimenterons dans un lieu approprié l’ouverture d’une salle de consommation à moindre risque, pour prévenir les conduites dangereuses et éviter l’usage de drogues dans la rue, les cages d’escalier ou le métro."

170 policiers municipaux au lieu de 120

Si Martine Aubry souhaite également davantage de policiers municipaux (170 au lieu de 120), elle rejette l'idée de les équiper d'armes létales, option suggérée par le candidat LR Marc-Philippe Daubresse.

Autre mesure forte, à laquelle elle était historiquement plutôt défavorable: développer...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi