Municipales : Martine Aubry, réélue au bout du suspense

Les gestes, les sourires sont encore crispés par la longue attente des résultats définitifs, mais maintenant, c'est sûr : c'est gagné pour Martine Aubry, réélue d'une courte tête à Lille (Nord). Dimanche 28 juin, elle a descendu les escaliers de l'hôtel de ville pour la quatrième fois en tant que maire. "Ce n'était pas simple, on le savait, l'abstention a failli nous jouer des tours, mais on entend tous ces messages et on va essayer d'y remédier", a-t-elle déclaré. La douche froide Le 15 mars, à la fermeture des bureaux de vote, Martine Aubry était venue saluer les présidents de bureaux de vote et les assesseurs. Dimanche 28 juin, elle est restée invisible. Ces colistiers arrivent au compte-gouttes, le visage fermé. Stéphane Baly, le candidat EELV est donné vainqueur, c'est la douche froide. Puis, finalement, la maire sortante repasse devant. "Il y a ce dépouillement, qui arrive progressivement et c'est assez stressant", commente Franck Hanoh, colistier de Martine Aubry.