Municipales : Marine Le Pen se dit prête à "discuter" avec les militants de LR et les anti-Macron

franceinfo avec AFP

Elle le fait "dans un esprit d'ouverture". La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, s'est dite dimanche 16 juin "prête à discuter" avec des électeurs et militants de LR, en crise depuis la déroute aux européennes, ainsi qu'avec ceux qui "contestent" Emmanuel Macron, pour fonder "des plateformes d'action communes" en vue des municipales de mars 2020.

"Je lance un appel vibrant de la Rochelle à tous ceux qui, chez LR, n'ont pas envie d'être embrigadés dans l'armée d'Emmanuel Macron, n'ont pas envie de participer au renforcement d'une politique laxiste, injuste, antisociale. (...) Nous sommes prêts à discuter avec eux, à mettre en oeuvre des plateformes d'action communes et nous sommes prêts à le faire dès les élections municipales", a déclaré Marine Le Pen lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion, à la Rochelle, du conseil national (parlement) de son parti.

A l'occasion des élections européennes, le RN, arrivé en tête, avait mis sur sa liste l'ancien ministre sarkozyste Thierry Mariani, l'ancien député LR Jean-Paul Garraud, et avait reçu le soutien d'un ancien conseiller régional LFI.

De droite, de gauche et d'ailleurs, nous lançons à tous ceux qui contestent la politique d'Emmanuel Macron, qui souhaitent que la nation soit renforcée, et avec elle (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi