Municipales : l'inédite cote de popularité d'EELV peut-elle se concrétiser dans les urnes ?

Ilan Caro

Ils se sentent pousser des ailes. Après le bon score de Yannick Jadot aux élections européennes (13,47%), les écologistes nourrissent de grandes ambitions pour les élections municipales qui se dérouleront les 15 et 22 mars, confortés par les premiers sondages publiés ces dernières semaines. Prise de conscience écologique, effacement du clivage droite-gauche, aspiration des citoyens à un renouvellement des têtes et des pratiques… Europe Ecologie-Les Verts profite d'un contexte politique favorable inédit. Reste à savoir si la marée verte déferlera bien dans les urnes.

Des sondages flatteurs dans plusieurs grandes villes

A un peu plus de quatre mois du scrutin, les enquêtes d'opinion ne sont encore distillées qu'au compte-gouttes. Mais toutes placent EELV à des niveaux historiquement élevés. Depuis le mois de mai, la douzaine de sondages réalisés dans les grandes villes de province font apparaître des scores à la hausse par rapport à celui des élections européennes, déjà considéré comme un succès.

Depuis le début de l'automne, trois sondages ont marqué les esprits, dans des communes où les Verts ne sont pas spécialement attendus. A Montpellier, fin septembre, un sondage BVA-La Tribune-Public Sénat créditait la liste EELV de 21 à 23% des intentions de vote selon les cas de figure, au coude-à-coude avec celle du maire sortant, Philippe Saurel (divers gauche). A Bordeaux, l'avocat Pierre Hurmic (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi