Municipales : l'accord Wauquiez-Collomb à Lyon "était une erreur", selon le chef de la fédération LR du Rhône

Maire de Rillieux-la-Pape, Alexandre Vincendet est le président de la fédération Les Républicains du département du Rhône. Après la large victoire des écologistes aux municipales à Lyon, qui leur a permis de remporter la mairie comme la métropole, il pointe du doigt l'alliance conclue entre les deux tours par le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, et le maire sortant (LREM) Gérard Collomb. A la surprise générale, les deux hommes avaient acté un accord de fusion entre les listes LR et LREM, sans que les instances nationales de leurs partis n'aient été consultées.

"

Entre les deux tours, j'avais d'ailleurs fait part de mes réserves sur cette alliance, malgré les pressions

"

Quelles leçons tirez-vous du second tour des municipales à Lyon et dans son agglomération?
Le résultat de dimanche montre que les électeurs ont rejeté l'accord de fusion avec les listes de Gérard Collomb. Entre les deux tours, j'avais d'ailleurs fait part de mes réserves sur cette alliance, malgré les pressions. Ma conviction, c'était que c'était une erreur. Force est de constater que mon intuition était la bonne. En revanche, là où il n'y a pas eu de fusion entre les Républicains et LREM, les électeurs nous ont suivis. Je fais 67% dans ma ville de Rillieux-La-Pape, soit le meilleur score de la métropole et, avec Philippe Cochet, nous obtenons le meilleur score d'une liste LR aux élections métropolitaines, 52%. Nous emportons sept sièges sur les huit en jeu sur notre territoire. 

"

C...


Lire la suite sur LeJDD