Municipales : vers une faible participation ?

En pleine épidémie de Covid-19, le premier tour des élections municipales est maintenu dimanche 15 mars dans toute la France. L'enjeu majeur du vote est la participation. "Le taux de participation à la mi-journée et de 18,38%, c'est en net recul par rapport à 2014 avec quasiment 5 points de moins. Ce matin, c'est en Haute-Corse, dans le Cantal ou en Aveyron qu'on a voté le plus", explique le journaliste Guillaume Daret, en duplex depuis le ministère de l'Intérieur. La participation s'effondre dans l'Oise En revanche, les électeurs se sont beaucoup moins déplacés en région parisienne. "On retrouve ainsi l'Essonne, la Seine-Saint-Denis ou encore le Val-d'Oise en bas de tableau. Dans l'Oise, l'un des départements les plus touchés par le Covid-19, la participation s'effondre avec 10 points de moins que lors des précédentes élections municipales à la même heure", précise le journaliste. Peut-on parler d'un record d’abstention ? "Il y a toutes les prémices d'un record d'abstention pour ce soir. 5 points, ce n'est pas une plaisanterie. On peut considérer que l'intervention d'Édouard Philippe pour passer au stade 3 a (...) poussé des gens qui hésitaient à aller voter à ne pas y aller", analyse la journaliste Nathalie Saint-Cricq, présente sur le plateau du 13 Heures.