Municipales : EELV propose "un vrai projet qui suscite l'adhésion", savoure Eric Piolle

Seul maire écologiste d'une grande ville en 2014 après son succès à Grenoble (Isère), Eric Piolle, réélu pour un second mandat dimanche 28 juin, se sent désormais moins seul. "Plutôt qu'être des contre-pouvoirs, comme nous l'avons été pendant très longtemps, nous sommes désormais en capacité de proposer un vrai projet de société qui suscite l'adhésion", s'est réjoui le maire (EELV) de Grenoble dans les "4 Vérités", lundi matin.

Les écologistes vont maintenant devoir faire leurs preuves, notamment en matière de politique régalienne. "A Grenoble, nous nous sommes saisis de tout ce qui touche la vie du quotidien, et donc également des questions de sécurité", a balayé Eric Piolle, en réponse à des critiques notamment formulée par Bruno Retailleau, président du groupe les Républicains au Sénat. "Attentifs à ce que va proposer l'exécutif" Qu'attendre, désormais, de l’exécutif, alors qu'on prédit un tournant écologiste ? "Il va falloir attendre un peu avant de parler de tournant. On a vu que c'était compliqué avec la démission de Nicolas Hulot en 2018 ou avec les 'gilets jaunes', quand Emmanuel Macron nous a dit que rien ne sera plus jamais pareil. Aujourd'hui, nous sommes attentifs à ce que va proposer l'exécutif", a conclu le maire de Grenoble.