Municipales : avec la crise du coronavirus, des recours pour l'annulation du premier tour

LExpress.fr

Battus mais combatifs. Des candidats éliminés dès le premier tour des élections municipales demandent l'annulation du scrutin dont ils contestent la sincérité, la crise du coronavirus ayant conduit de très nombreux électeurs à déserter les bureaux de vote. 

Scrutin "insincère", "mascarade", "impossibilité de certains électeurs de se rendre aux urnes": les griefs ne manquent pas contre le vote du 15 mars, dont le maintien avait été décidé in extremis, notamment sous la pression des oppositions. 

Taux d'abstention record dans les petites communes

Les juristes anticipaient d'ailleurs de nombreux recours contre ce scrutin hors normes, organisé dans près de 35 000 communes et dont le second tour, prévu le 22 mars, a été reporté au plus tôt en juin en raison des risques sanitaires. Il pourrait se dérouler "idéalement le 21 juin" selon le gouvernement qui devrait prendre sa décision en mai.  

Les élus des petites communes sont les plus déterminés pour demander l'annulation d'un premier tour, marqué par un taux d'abstention record (56%). Renaud George, maire sortant de Saint-Germain-au-Mont-d'Or (Rhône), a engagé un recours devant le tribunal administratif. Battu avec 45,41% des voix contre 54,58% à la candidate écologiste, il s'estime victime de l'abstention chez les personnes âgées, liée au coronavirus. 

LIRE AUSSI >> Municipales : en pleine crise de coronavirus, un taux d'abstention record 

En 2014, le taux de participation était de 65% contre 39% cette année, dans la commune. "Plus de 500 personnes qui avaient voté en 2014 ne l'ont pas fait, c'est juste 'énormissime'", affirme l'élu local, par ailleurs directeur de campagne de Gérard Collomb sur la métropole de Lyon. 

Si le code électoral prévoit qu'au moins un quart des électeurs inscrits doit avoir voté dans les communes de moins de 1000 habitants pour qu'une élection soit validée, il ne fixe pas de seuil de participation pour l'ensemble des communes. 

"Sincérité du scrutin"

Les mises en garde de l'exécutif envers les personnes âgées...Lire la suite sur L'Express.fr

Malades chroniques : pourquoi le durcissement du confinement inquiète les médecins

Italie : panique sur un bateau de croisière après un passager testé positif au coronavirus

Plus d'un tiers de l'humanité appelée à se confiner pour lutter contre le coronavirus

Covid-19 : les noces dangereuses de l'Etat-providence et du centralisme étatique