Municipales : Anne Hidalgo officialise sa candidature à un deuxième mandat à Paris

"Oui. Je suis candidate à un nouveau mandat de maire de Paris". C'est par ces simples mots qu'Anne Hidalgo a officialisé sa candidature à un deuxième mandat à Paris aux municipales de mars 2020 dans un entretien au Parisien diffusé ce samedi 11 janvier au soir. La maire de Paris sera candidate en numéro 2 "dans le 11e arrondissement", sous les couleurs de "Paris en commun", qui "réunit à la fois des femmes et des hommes issus du PS, du Parti communiste, d’écologistes, de Génération.s, des centristes, des humanistes, mais aussi des Parisiennes et des Parisiens".

Elle en a profité pour assurer que l'écologie serait le socle de son projet pour la capitale. Parmi ses mesures phares, elle a dans ce cadre assuré vouloir faire de Paris une "ville 100% vélo" avec l'aménagement de nouvelles pistes dans tous les quartiers, en gagnant sur les places de stationnement, et la création de liaisons nouvelles entre la capitale et les villes du "Grand Paris". En matière de transports, elle souhaite aussi offrir la gratuité des transports en commun pour les moins de 18 ans à Paris.

Rendre la ville "plus verte"

Une volonté de rendre la ville "plus verte" avec des "forêts urbaines sur le parvis de l'hôtel de ville, à la gare de Lyon et derrière l'Opéra". "Les Champs-Elysées seront arborés. Le centre de Paris sera piétonnisé, et la circulation sera limitée dans les quatre premiers arrondissements aux riverains, aux taxis, aux navettes électriques, aux véhicules d'urgence et de livraison pour les commerces et les artisans et aux personnes à mobilité réduite", a assuré la maire de Paris au Parisien.

>> À lire aussi - Paris : Anne Hidalgo veut rendre les transports gratuits pour les moins de 18 ans

Anne Hidalgo continuera, en effet, sa guerre contre les voitures en cas de réélection. "Il y en a déjà beaucoup moins et il y en aura de moins en moins. Il faut rappeler que, pour un air plus pur, nous mettrons fin au diesel en 2024 et aux moteurs thermiques à l'horizon 2030", assure l'édile. Ainsi, les

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La belle-fille d'Emmanuel Macron n'est pas l'avocate de la CFDT
Australie : critiqué pour ses liens avec Credit Suisse, Roger Federer va faire un don
Pourquoi Star Wars n'a jamais autant rapporté
Renault plonge en Bourse, Nissan travaillerait à un plan secret pour divorcer
Des chats en bronze vendus une fortune par Philippe Geluck pour ouvrir un musée